Calendrier des tailles pour le jardin mois par mois

calendrier taille jardinLa taille est une activité importante pour le jardin. Et pour un rendement optimal, elle doit être réalisée tout au long de l’année. Dans cet article, on vous invite à découvrir le calendrier des tailles mois par mois pour savoir quand tailler arbres et arbustes de jardin.

Taille en janvier

Le mois de janvier correspond au repos végétatif. Il est difficile de jardiner dans cette période où le ciel est gris et pluvieux avec des précipitations de neige en montagne. Profitez-en donc pour effectuer la taille des arbres fruitiers.

Concrètement, il s’agit de tailler : abricotier, châtaigner, pommier palissé, néflier, noisetier, cognassier, vigne, poirier palissé, etc. Vous devez également tailler la ronce fruitière (mûres et loganberries), ainsi que les rosiers arbustifs remontants (ou non) et ceux grimpants s’ils ne gèlent pas.

Taille en février

Le repos végétatif se poursuit en février. Vous pourrez ainsi procéder à la taille de tous les rosiers remontants, tiges, buissons, si et seulement si ces derniers ne gèlent pas. La taille du charme (caduc, haie), de l’abélia (arbre à floraison estivale) et des herbacées est primordiale.

Pendant ce mois, vous devez aussi procéder à la taille de l’abricotier, du pommier, du poirier, du néflier, du noisetier, de la vigne, du cognassier sans oublier le framboisier, le myrtillier, le mûrier et le groseillier. Tous les quatre ou cinq jours, veillez à aérer le centre des noisetiers en supprimant quelques branches.

Taille en mars

En mars, on demeure dans le repos végétatif. Si pendant ce mois, la nature se prépare à éclore, le climat sera différent en fonction de votre zone d’habitation. Ainsi, il ne faut pas procéder à la taille alors que les conditions ne s’y prêtent pas.

Autrement, vous pouvez tailler : hais (berbéris, charme, houx, fusain, troène, buis, etc.), bruyère d’hiver, chèvrefeuille arbustif, bambous nains et tous les rosiers remontants. Pensez également à couper les branches des framboisiers ayant donné par deux fois des fruits et à tailler les arbres à floraison estivale (callicarpa, fuchsia rustique, althéa, hortensia, etc.).

Taille en avril

Avril annonce un changement. À compter de ce mois et pour les cinq mois à venir, on entre dans une nouvelle dynamique : la taille en vert. Pendant ce mois, il s’agira surtout de semer. Cependant, l’activité de taille intervenant tout au long de l’année, tout bon jardinier est tenu de s’en acquitter pour un rendement optimal.

Ainsi, il est important de tailler les haies, les camélias le corylopsis, l’escallonia, mais aussi le mimosa, dont il faudra veiller à réduire de moitié les rameaux venant de fleurir. Pour le pommier et le poirier, taillez au-dessus de 3è œil à fruits.

Taille en mai

Pendant tout le mois de mai, la taille en vert se poursuit. Cette activité est réalisée particulièrement sur des rameaux feuillés. Il s’agira plus concrètement de tailler du weigela, de la bruyère d’hiver, du berbéris persistant, de la vigne vierge (en la dégageant si nécessaire à un mètre sous la toiture).

Abricotier, néflier, amandier, pêcher, vigne, framboisier, cerisier, myrtillier sont contenus dans la liste des arbres et arbustes à tailler.

Taille en juin

En ce beau mois de l’année pour le jardin, la taille de fin d’été sur les rameaux feuillés est toujours d’actualité. Le jardinier devra veiller à la taille des chrysanthèmes, des rosiers non remontants et grimpants, du pyracantha, de l’amandier de chine, etc.

Taille en juillet

Pendant le mois le plus chaud de l’année, pensez à semer, mais aussi à tailler. Ainsi, coupez les gourmands au ras du sol des rosiers, taillez les framboisiers non remontants et la lavande santoline et pincez l’extrémité des tiges des Asters et chrysanthèmes pour mieux les ramifier. En taillant l’actinidia ou kiwi, conservez quatre feuilles au-dessus des fruits.

Taille en août

Août annonce déjà la fin de la taille en vert. Continuez à couper : châtaigniers, bambous, pivoines herbacées, santolines, framboisiers non remontants, genêts à balai et autres rosiers non remontants (alba, galliques, etc.).

Taille en septembre

Septembre est le mois où l’on prépare le jardin au repos hivernal. Taillez les cassis et groseilliers, coupez les tiges des framboisiers remontants de 10 cm et veillez à désépaissir le chèvrefeuille caduc après floraison. Vous pouvez aussi tailler le laurier-rose en pot, le troène, le laurier, le fusain, etc.

Taille en octobre

En octobre, supprimez les feuilles, paillez le pied du Gunnera et rabattez au sol les vivaces défleuries. Vous pourrez également tailler du pêcher. En ce qui concerne les fruitiers, procédez simplement à la taille du noyer.

Taille en novembre

Aux portes de l’hiver, coupez (au ras du sol) toutes les tiges des plantes vivaces. Il faudrait également veiller à tailler fruitiers à pépins, figuiers, arbres feuillus, ainsi que les plantes grimpantes (floraison printanière) et les arbustes (floraison estivale).

Taille en décembre

On ne devrait pas se hasarder au-dehors. Mais, si le temps le permet, taillez les arbres à noyau (châtaignier, mûrier, néflier commun et du Japon, noyer, etc.), les cornouillers, la ronce fruitière et les rosiers arbustifs remontants (ou non) et grimpants.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Leave a Comment