désherbant sélectif : comment ça marche?

desherbant selectif pour pelousePour le jardin ou pour débarrasser vos allées et terrasses des mauvaises herbes, l’utilisation d’un désherbant est primordiale. Il en existe de plusieurs formes dans le commerce, mais en raison de ses nombreuses propriétés, le désherbant sélectif suscite un certain intérêt.

Cependant, pour profiter au maximum des bienfaits d’un désherbant sélectif, il faudrait pouvoir s’en servir comme il faut. Dans cet article, on vous dit tout sur comment ça marche tout en indiquant les avantages et les inconvénients associés à ce type de désherbant.

Désherbage sélectif : principe

Le désherbage sélectif consiste à éliminer, à l’aide d’un produit spécifique appelé désherbant sélectif, les plantes envahissantes (pissenlits, boutons d’or, plantain, trèfle, etc.), sans porter atteinte aux plantes du jardin ou à l’herbe du gazon. En d’autres termes, il s’agit d’une technique de lutte qui cible particulièrement les mauvaises herbes tout en épargnant les bons végétaux.

entretien pelouse

Un désherbant sélectif est propre à chaque culture. Il porte souvent le nom de la culture qu’il désherbe. Ainsi, pour chaque surface, un type précis de composant chimique est utilisé : désherbant gazon, désherbant rosier, désherbant pomme de terre, etc.

Les désherbants sélectifs « spécial gazon » s’attaquent aux herbes qui n’appartiennent pas à la famille des graminées. Il s’agit des mauvaises herbes tapissantes ou le plus souvent de plantes dites « dicotylédones », à larges feuilles vertes qui s’immiscent entre les herbes.

Dans le potager, les désherbants sélectifs utilisés sont à base de cycloxydime. Ils permettent de supprimer les graminées, qui étouffent les pieds de légumes et diminuent leur production, sans nuire aux propriétés aussi bien écologiques que gustatives des légumes plantés.

Dans la pratique, la première étape du traitement consiste à évaluer l’étendue de la surface à traiter. En effet, la technique de désherbage et la forme du désherbant (granulé ou liquide) diffèrent selon qu’il s’agit de petites ou grandes surfaces. En règle générale, l’utilisation d’un désherbant sélectif en granulé est préconisée. Il assure une bien meilleure application sur une surface supérieure à 100 m2.

Pour répandre le produit, utilisez soit un arrosoir (petits espaces) soit un pulvérisateur de bras (grands espaces).

Les avantages d’un désherbant sélectif

Le premier avantage d’un désherbant sélectif est sa polyvalence. En effet, c’est un produit dont la composition varie en fonction de l’espace à désherber.

Ainsi, on distingue trois grandes familles de désherbants : désherbants sélectifs « spécial gazon », désherbants sélectifs pour potager, désherbants sélectifs pour terrasses et allées. Mais, le désherbant le plus utilisé est celui qui est destiné aux pelouses. L’utilisation de ce type permet généralement d’avoir des gazons de bonne facture de type « terrain de golf ».

Son action ciblée (gazon, potager, haie, etc.) lui confère une très grande efficacité surtout quand il est utilisé dans des conditions optimales. En effet, les désherbants sélectifs utilisés dans les potagers permettent au jardinier de réduire substantiellement les plantes indésirables ou les mauvaises herbes qui s’attaquent et étouffent les bons plants.

Par ailleurs, l’utilisation d’un désherbant sélectif est très pratique contrairement au désherbage manuel et mécanique qui peut être assez fastidieux.

desherbgae-selectif

Les inconvénients d’un désherbant sélectif

Puisqu’ils sont généralement fabriqués à base de composants chimiques, les désherbants sélectifs peuvent causer des dégâts sur l’environnement : dégradation de la faune et de la flore, pollution des sols et des eaux, etc.

Ainsi, leur utilisation est proscrite lorsqu’un cours d’eau est situé à proximité (moins de cinq mètres) de la zone de traitement (plantation, pelouse, etc.). En effet, en raison de leur très grande volatilité, ces produits chimiques peuvent se retrouver dans les nappes phréatiques. De plus, étant donné que leur taux de toxicité est assez important, les répercussions sur la santé ne sont pas à négliger.

Aussi, doit-on souligner que les désherbants sélectifs (de type chimique) ne peuvent être utilisés par temps de pluie ou de grands vents ou encore pendant les jours secs. La température doit être située entre 15 et 22 °C.

Désherbant sélectif : précautions à prendre

Il s’agit certes de puissants produits phytosanitaires, mais ils peuvent causer pas mal de dégâts. Ainsi, il est recommandé de les utiliser dans les meilleures conditions en respectant quelques précautions d’usage.

Avant le traitement, il faut lire attentivement le mode d’emploi et appliquer soigneusement les consignes de sécurité. Vous devez notamment vous protéger en portant des gants et un masque pendant la préparation et l’application du produit.

Le désherbant doit être dilué conformément aux instructions fournies sur l’emballage, et réparti de manière uniforme sur la toute la surface de la pelouse (ou du jardin) à l’aide d’un pulvérisateur à dos ou d’un arrosoir dédié. Il est généralement préconisé de faire attention aux dosages, aux conditions climatiques (temps sec ou période de pluie) et aux fréquences d’utilisation.

Après le traitement, il faut éliminer les récipients vides, ainsi que les restes de produits utilisés, comme le préconisent les fabricants.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Leave a Comment